Un blog pour quoi faire ?

Après 20 années de secrétariat général au MDES, j’ai l’opportunité de pouvoir exprimer un point de vue personnel relativement pertinent sur le monde, notamment sur notre pays la Guyane. la suite...

Facebook

Les municipales à Sen Loran

13 janvier 2014 de Idéal Guyane
Mairie de Sen Loran

A l’approche des élections municipales l’actualité politique est en effervescence. Saint Laurent du Maroni qui sera d’ici quelques années la commune la plus peuplée de Guyane connaît aussi son remue-ménage politique. A quelques mois de cette élection faisons un point avec Maurice Pindard sur la situation de Saint Laurent où le maire est en prise avec la justice depuis quelques années.

Idéal Guyane : Maurice Pindard faisons tout d’abord un point sur votre situation, serez-vous candidat lors des prochaines municipales ?

A propos des élections municipales l’on entend souvent par « candidat » le fait d’être « tête de liste », c’est-à-dire de briguer finalement la place de maire de la commune concernée. Ce n’est pas mon cas. Je ne suis  candidat tête de liste dans aucune ville de Guyane.

Idéal Guyane : Depuis bientôt une dizaine d’année vous êtes installé à Sen Loran ferez-vous  parti des électeurs de la liste électorale  de Saint Laurent du Maroni?

Oui, je me suis inscrit à St Laurent où je voterai pour la première fois en mars 2014.

Vous aurez certainement un rôle à jouer à Saint Laurent. Quel sera ce rôle ?

Le rôle que je joue depuis plus de trente ans est le même quelle que soit ma commune de résidence. A  Saint Laurent je me comporte comme je le faisais à Cayenne ou Rémire Monjoly. Je suis avant tout un militant politique pour la décolonisation et l’émancipation sociale. J’appartiens à un Mouvement Politique, le MDES,  et Je m’implique dans le mouvement social et associatif en tant que militant. Je participe à la mise en place de l’union locale UTG de Saint Laurent, j’aide les étudiants et lycéens à s’organiser, je milite à la section locale  du MDES. J’aide à la construction d’une liste d’union de gauche à l’élection municipale dans cette ville.

 Idéal Guyane : A ce jour comment voyez-vous cette élection pour laquelle plusieurs candidats et candidates se sont déjà déclarés ?

L’objectif de toutes les listes d’opposition est de réaliser une alternance par rapport à un maire qui siège depuis plus de trente ans. C’est un but tout à fait honorable parce que l’on ne doit pas laisser quelqu’un cumuler autant de pouvoir pendant si longtemps. Cette personne se  transforme en despote, avec une série de courtisans qui profitent des réseaux qu’il dirige. C’est anti démocratique. La difficulté pour ces listes est de faire l’union pour avoir une chance de renverser un chef de file très implanté.

Idéal Guyane : Quels les thèmes aborder par cette union afin de déboulonner Bertrand ?

Le thème de l’alternance démocratique est un bon thème pour cette ville qui subit la politique exclusive du même clan depuis trente ans

La question culturelle et de la cohésion sociale par une politique culturelle basée sur la connaissance historique des peuples de notre bassin géographique.

Celle du développement socio culturel de tous les quartiers et villages par l’instauration systématique de complexes sportifs et culturels  ainsi qu’une aide à l’encadrement des associations pour l’éducation populaire, le soutien scolaire et la lutte contre les addictions.

Une politique du logement et de l’accession pour tous 

Une vraie reconnaissance de l’agriculture et des agriculteurs

Une politique d’amitié constructive avec notre voisin immédiat.

Une agence municipale du travail qui fasse l’interface avec le pôle emploi et facilite la création d’emplois nouveaux basés sur le potentiel de la région.

Idéal Guyane : Le MDES annonce des candidats sur Matoury, Cayenne et Saint Georges.  Que prévoyez-vous alors pour Saint Laurent du Maroni ?

La section de Saint Laurent travaille avec une liste d’union de la gauche, avec PS, Vert, conduite par APC. La porte n’étant pas fermée au PSG.

Idéal Guyane : Quelles sont les réserves, s’il y en a,  émises par le PSG concernant cette liste d’union ?

Je pense que le PSG n’est pas encore prêt. Il doit faire vite.

Comptez-vous vivre vos vieux jours  à Saint Laurent sur le bord du Maroni que vous semblez apprécier?

Je ne sais pas encore. J’ai toute ma famille et celle de ma femme à Cayenne et Rémire-Montjoly. La vie à saint Laurent me convient aussi.  Choix difficile…

Propos recueillis par JOAN Gilles

Réagir

Post a Comment

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

  1.